Le Champ Creiss


Révolution de la vie du centre-bourg

Article du 10 juin 2018

 

Jean Marie Labesse annonce la perte de 70 places de parking

pour l’implantation de la Maison des Damganais sur la place du Champ Creiss.

 

 

 

Nous estimons que l’emprise du bâtiment,

avec son esplanade devant et sa liaison avec le centre-ville représente

 

la suppression de 125 places de parking.

 

Comptez vous-même :

Notre Maire annonce également la création de 56 places de parking rue des Récifs, mais lors de la dernière brocante le 20 mai 18, nous avons compté plus de 56 voitures dans cette rue (voir photo ci-après).

 

 

Où seront les nouveaux stationnements ?

 

N’oublions pas le remaniement prévu de la rue des Ecoles avec :

  • L’interdiction de stationner devant l’école,
  • La création de cinq maisons pour logements sociaux, dont nous savons pertinemment que les box ne seront pas utilisés pour le stationnement des véhicules,
  • La création d’un immeuble de douze logements qui induira automatiquement un nouvel apport de voitures.

Nous savons que l’activité commerciale d’un centre-bourg est directement liée à la proximité de places de stationnement.

 

Monsieur le Maire, n’avez-vous pas peur de fragiliser l’activité du bourg ?

 

« Pas de parking, pas de commerces »


A la date d'hier, nous avons 230 participants, vous aussi


Article du 15 mai 2018

"Le Parking qui ne sert à rien...."

Enfin, c'est ce que prétend le Maire, puisqu'il veut en supprimer

les 2/3 pour implanter la Maison des Damganais.

 

Pourtant le 6 Mai 2018 : "Un dimanche ordinaire"

il ne reste pas beaucoup de place.... Qu'en sera-t-il cet été ?

 

 

"N'oublions pas que les commerces ne fonctionnent

que s'ils sont à proximité d'un parking."

 

Ces images nous ont été adressées sur l'initiative d'un Damganais soucieux de l'avenir de notre commune.