Damgan - La Maison des Damganais fait débat au conseil

Quotidien Ouest-France, ouest-france.fr, samedi 25 mai 2019, 463 mots

 

Diverses délibérations ont été votées lors du conseil municipal jeudi, suivies d’une discussion animée entre la majorité et l’opposition à propos de la Maison des Damganais.

 

Travaux de la Maison des Damganais

Lors des questions diverses, de vives discussions ont opposé majorité et minorité, notamment concernant l’arrêt puis la reprise des travaux de la Maison des Damganais dans le Champ Creiss.

Le stationnement, l’emplacement et la destination du projet ont été à nouveau évoqués. Alain Daniel, pour l’opposition, déplorant un manque de communication et de transparence, le maire a fait le point sur les suites du recours en référé.

« Le permis a été arrêté 10 jours pour un problème de forme, les choses sont rentrées dans l’ordre ».

 

Le conseil s’est achevé sur un mode d’échanges vifs, ponctué d’excuses pour propos excessifs et jugés « déplacés » par l’opposition.

 

Bretagne très haut débit, d’ici 2030

Dans le cadre du projet Bretagne très haut débit d’ici 2030, la commune est concernée par la phase 2019-2023.

« La commune sera raccordée pour les secteurs du bourg et de Pénerf, dotée de 1 277 prises, au coût de 990 €/prise », indique Jean-Marie Labesse, maire.

50 % sont pris en charge par la Région et le Département, le solde étant réparti à parts égales entre Arc Sud Bretagne et la commune.

Le conseil a voté le projet de convention avec la communauté de communes ainsi que les dépenses afférentes au projet.

 

Opposition au transfert de l’assainissement collectif

Le conseil décide de s’opposer au transfert de la compétence « assainissement collectif » à la communauté de communes au 1er janvier 2020, estimant qu’il est trop tôt pour y adhérer.

« Les communes membres sont fondées à mettre en œuvre la minorité de blocage instituée par la Loi Ferrand et délibérer pour un report du transfert, effectif au plus tard au 1er janvier 2026 », indique le maire.

 

Programme de rénovation de l’éclairage public

Les élus ont voté la poursuite du programme de rénovation de l’éclairage public.

« Du bourg jusqu’à la rue des Mouettes, nous installerons 70 luminaires en Led, moins énergivores, dans le cadre de l’opération TEPCV (territoire à énergie positive pour la croissance verte) initiée par le ministère de la transition énergétique avec le parc naturel régional (PNR) », indique Marc Lamour, premier adjoint.

Le montant des travaux s’élève à 46 560 € TTC, financé à 80 % (50 % par le PNR, 30 % par Morbihan Energies). Le reste à charge pour la commune est de 15 520 € TTC.

Le réseau d’éclairage sera étendu rue Kérifeu pour le domicile partagé, pour un coût de 5 670 € pour la commune.

 

Camps d’été

 

La commune participera de 30 % à 70 % au coût de revient des mini-camps pévus en juillet par l’accueil de loisirs sans hébergement, à Guerlédan, pour les 8-12 ans en fonction des quotients familiaux des jeunes Damganais.